Plongée de nuit le 18 novembre 2019 à Seiche-croissant

Je n’ai eu l’occasion de plonger de nuit qu’une seule fois avant, c’était il y a un peu plus d’un an, j’étais encore niveau 1 avec beaucoup moins de maîtrise de ma plongée et même si j’avais apprécié, je n’en avais pas gardé un souvenir impérissable. Mais ce lundi 18 novembre, il est prévu que les coraux pondent tous ensemble un peu après la tombée de la nuit, c’est donc une occasion en or de retourner sous l’eau de nuit voir ce qui s’y passe !

Nous allons sur Seiche-croissant, un site pas très loin dans le lagon où il y a à peine 8 mètres de fond, mais avec un récif blindé de coraux de partout ! Et on y voit toujours plein de trucs différents, plein d’espèces s’y promènent ! Et pour cause, c’est un endroit protégé, il est interdit d’y pêcher :p On y est allés un peu trop tôt, il faut attendre la tombée de la nuit, ce qui laisse le temps d’observer le coucher de soleil puis les étoiles qui apparaissent. J’avoue que j’ai presque autant apprécié cette attente sous les étoiles au milieu de l’eau que la plongée qui a suivi… :p

Mise à l’eau vers 20 heures, je suis en binôme avec une plongeuse autonome qui n’a jamais plongé de nuit ! Heureusement que je connais le site, et que j’y ai plongé la veille, je sais à peu près où je vais :p Puis j’ai pris 2 lampes supplémentaires au cas où la mienne s’arrête, et j’en ai donné 2 de plus à ma binôme, nous partons donc avec 6 lampes pour 2, no stress lol 😀 J’ai en principale une lampe avec un faisceau puissant et étroit, et j’ai aussi le phare que j’utilise tout le temps pour faire mes photos, les 2 sont complémentaires je trouve ! Puis j’ai une lampe à éclat accrochée à mon gilet, et elle peut faire office de petite lampe de secours si besoin.

Dès la descente, on tombe sur un gros poisson-lime que je n’ai jamais vu sous l’eau mais que je reconnais immédiatement… c’est un Aluterus scriptus, le « Full Mandatom » responsable d’un gros fou rire lors de l’examen niveau 4 à Lifou ! Il est énorme, et semble très attiré par mon phare qu’il va jusqu’à toucher avec le bout de son nez.

Aluterus Scriptus nous souhaitant la bienvenue à Seiche-croisant de nuit

Un peu plus loin, d’autres plongeurs nous montrent un beau poisson-pierre posé sur le récif :  je n’en avais jamais vu non plus !

Un poisson-pierre

Juste à côté de lui, je vois un super beau ver posé également sur le récif, il ne bouge pas du tout il a l’air de dormir, enfin si les vers dorment je ne sais pas trop…

Un ver qui dort. Enfin on dirait ?

Je dois dire, à partir de là déjà j’ai complètement oublié les coraux et leur ponte. Ça fait pas 5 minutes qu’on est sous l’eau, j’ai rencontré 3 espèces que je connais pas encore, je suis comblée, quoi qu’il arrive ensuite ! J’ai l’impression de découvrir un nouveau monde sous-marin, ou tout est pareil mais différent en même temps, c’est génial :p J’avais pas du tout eu cette impression la dernière fois, mais là je suis très fan !

On continue la promenade, je suis étonnée de voir des oursins crayon un peu partout, alors que j’en vois jamais de jour. Je repère même quelque nudibranches, dont un qui fait moins d’un centimètre, j’ai aucune idée de comment j’ai réussi à le voir celui là ! Beaucoup de poissons-perroquet sont cachés dans les rochers, en train de dormir. C’est chouette je peux les photographier d’assez près sans qu’ils bougent, eux qui sont toujours très mobiles de jour, difficiles à avoir en photo correctement ! Il y a d’autres poissons aussi, ils se comportent différemment que de jour je trouve, c’est très intéressant. Je croise un 2ème Aluterus scriptus, tout aussi gros que le 1er, et tout aussi attiré par mon phare.

Puis des grosses cigales de mer, un peu partout ! Je n’en ai jamais vues, elles sont énormes comme des langoustes mais sans les grosses antennes. Elles doivent chasser, elles se déplacent relativement vite et à découvert.

Cigale de mer Scyllarides squammosus avec ses articulations violettes

Il y a plein d’autres trucs étonnant à voir, les crinoïdes, les holothuries qui sortent, et puis je repère des billes oranges fluo dans le corail qui m’intriguent… je m’approche, et je découvre que chaque bille orange est en fait l’œil d’une crevette qui reflète la lumière de mon phare !! Mais elles se cachent vite quand j’approche, il va falloir feinter pour les avoir en photo ! :p J’en ai revu plusieurs fois, et j’ai réussi à en prendre quelques-unes non sans difficulté, et ce sont des espèces que je n’avais pas rencontrées encore !

Vous voyez l’œil orange au milieu ? On ne voyait que ça de plus loin !

Un peu plus loin, on rencontre une seiche qui profite de nos phares pour chasser plus facilement ses proies !! J’adore ces animaux…

Une seiche qui va aspirer sa proie moins d’une seconde plus tard

Nous aurons aussi l’occasion de croiser un petit poulpe plus loin, qui se déplace au fond de l’eau, l’air pas très rassuré. Puis une tortue immense !! Sa carapace devait faire plus d’un mètre de long, je n’en avais jamais vu d’aussi grosse ! Elle dormait tranquillement sur le corail, je pense qu’on l’a dérangée puisqu’elle a commencé à aller voir plus loin au bout d’un moment qu’on la prenait en photo…

Mega tortue

Bon j’avoue, après la tortue, j’étais paumée. A force d’avoir tourné un peu dans tous les sens, je savais plus trop par où il fallait aller :p Je voyais les lampes des autres plongeurs donc je n’étais pas très inquiète, nous avons continué à avancer par là où il me semblait qu’il fallait aller, et nous avons finalement retrouvé le chemin du bateau (un peu en suivant les autres quand même c’est vrai…).

En remontant sur le bateau, les autres plongeurs ont demandé si on avait vu la ponte… c’est la que je me suis souvenue qu’on était venus là pour ça, et que je n’y avais pas pensé à un seul moment, que j’avais donc même pas regardé si ça pondait ou pas 😀 D’autres plongeurs ont vu quelques pontes, mais pas autant qu’espéré. Peu importe, je suis ravie de ma plongée de nuit moi 😀

Avez-vous aimé cet article ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Retrouvez Vie Sous-Marine sur les réseaux sociaux :

Merci d'avoir donné votre avis

Aidez-moi à améliorer cet article !

Liste des espèces rencontrées :


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.