Plongée le 10 juillet 2019 dans la fausse passe de l’île verte à Bourail

2ème plongée de la matinée à Bourail, nous étions sur la barrière en face de Moindou, nous revenons vers Bourail, pas loin de l’île verte. Lors de la première plongée, j’ai eu un problème avec ma stab qui n’était pas étanche. J’avais tout revissé correctement une fois sur le bateau, et il me semblait que ça ne fuyait plus. Une fois à l’eau, je vérifie : je reste bien en surface, et je n’entends plus de bulles qui s’échappent de mon épaule gauche : c’est réparé, coooooool !!! 😀

Je plonge donc avec encore plus de sérénité qu’à la première, c’est quand même cool de pouvoir se stabiliser aussi facilement sous l’eau :p Je tombe rapidement sur des petits poissons que j’adore : les poisson-lime verts à pois jaunes, génial 🙂

Le petit poisson-lime Oxymonacanthus longirostris : il est trop mignon non ?

On longe un tombant main gauche, il me semble que le directeur de plongée avait dit main droite mais je suis le guide et la palanquée. On est censés chercher une grotte, mais y’a plein de trucs à voir sur le tombant, ça me va quoi qu’il arrive ! Je tombe sur une rascasse bien camouflée, ravie de pouvoir la prendre en photo de près avant qu’elle ne s’en aille, visiblement irritée par ma présence et probablement aussi par ma lampe…

Une rascasse bien jolie !

On finit par faire demi-tour, c’était bien pas par là qu’on devait aller. On trouve la grotte un peu plus loin, je me souviens j’y étais déjà allée il y a 2 ans en fait ! Il parait qu’à marée haute, on peut ressortir par le haut de la cheminée, mais là c’est marée basse alors on reste au fond. Je suis doublement ravie d’avoir ma lampe dans cette grotte, je peux voir plein de trucs que je vois pas d’habitude ! Des nudibranches bien cachés, et aussi un poisson que je n’avais jamais vu : un poisson balayeur  avec sa nageoire qui ressemble à une balayette ! :p

Un poisson-balayeur, dans le noir de la grotte

Sous la paroi de la grotte en ressortant, je vois 2 poissons à rayures blanches et noires, je sais que je ne les connais pas, mais je n’ai pas le temps de les prendre correctement en photo… la palanquée avance vite, très vite, je n’ai pas le temps de suivre en prenant des photos. Je me retrouve tout le temps à la traîne. J’essaye d’avancer rapidement pour avoir quelques secondes pour une photo, mais du coup j’ai l’impression d’avoir rien le temps de regarder… Je vois le tombant défiler à toute vitesse sans possibilité de m’y attarder. C’est frustrant !! On passe de tombant en tombant, c’est sympa pour la promenade, mais beaucoup moins pour les photos.

Des poissons flous et inconnus…

J’ai fait comme j’ai pu pour réussir à prendre quelques poissons en photo. J’ai eu quelques secondes pour faire des photos de grosses patates de corail comme j’aime bien tout de même. Malgré plus d’une heure de plongée, le moment de remonter est arrivé bien vite. Je mentirai en disant que je n’en ai pas profité malgré tout, je me sens tellement bien sous l’eau…

Une photo de patates de corail comme j’aime bien. Un jour je ferai un album avec tous les dessins différents que ça fait.

Vivement la prochaine plongée, si possible un peu plus lente ! :p

Plus d’une heure de plongée dans 0-20 mètres, conso 13l/minute

 

Avez-vous aimé cet article ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Retrouvez Vie Sous-Marine sur les réseaux sociaux :

Merci d'avoir donné votre avis

Aidez-moi à améliorer cet article !

Liste des espèces rencontrées :


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.