PMT le 19 mai 2019 à l’Ilot Maître

Après une bonne nuit à l’Îlot Maître, pas trop reposante à cause des mouettes, je me mets à l’eau en fin de matinée. C’est marée basse, mais pas trop : ça me va bien 🙂

Les bungalows sur pilotis de l’îlot Maître

Je choisis le bout de l’îlot pour entrer dans l’eau. Je me bousille les pieds sur les cailloux pour y arriver, mais tant pis, faut ce qu’il faut :p A peine dans l’eau, avec 30 centimètres de profondeur, je vois déjà tellement de trucs intéressants :p La luminosité ne pourrait pas être mieux, et je suis tout proche des poissons qui se promènent : c’est idéal pour essayer de bien les prendre en photo !

je reste donc la tout au bord pendant un moment, à photographier des petits labres, poisson-demoiselle ou gobies. Je me prends à rêver à croiser un truc incroyable, un nouveau poisson, un nudibranche ou un crabe encore jamais vu… et comme par magie, un petit nudibranche apparaît là, juste devant moi, dans les 30 centimètres d’eau !

Il est blanc avec des lignes orange, je n’en ai jamais vu !! J’en suis bouche bée, j’y crois à peine ! Je joue un peu avec lui, en essayant de le prendre en photo sous toutes les coutures. J’ai essayé de trouver s’il avait un copain qui traînait dans le coin, car les nudibranches se promènent souvent à 2, mais je n’ai rien vu.

Mon nudibranche blanc et orange

Je suis ravie, je m’amuse à essayer de trouver une super photo pour lui, et tout à coup : batterie vide. AAAAAAAARGH ! La frustration ultime !! Eh oui je n’avais rien pour le recharger cette nuit, et j’avais déjà passé 3H sous l’eau la veille… Évidemment ça arrive toujours au pire moment ! A contre-cœur je dis au revoir à mon copain nudibranche, et je ressors de l’eau. je me refais mal aux pieds pour retourner vers mes affaires, où il me semble avoir une 2ème batterie. J’espère qu’elle est chargée, je n’en suis pas sûre je m’en sers rarement… Ouf ! Elle est chargée à bloc, tout va bien !!

BATTERIE VIDE

Retour dans l’eau, 3ème fois pieds nus sur les cailloux coupants… je ne sais même plus où j’étais exactement, je ne reconnais rien… pourtant y’a pas 50 endroits, surtout avec 30 cm d’eau… bref je cherche, sans grand espoir de retrouver mon minuscule copain blanc et orange.

Tout à coup, je vois un truc rouge et blanc me foncer dessus. Il est à 3 ou 4 mètres de distance, et se dirige droit vers moi en courant, limite en sautillant. Faut être honnête, je flippe à ce moment là, d’abord parce que je sais pas ce que c’est, ensuite parce que c’est une opportunité géniale : encore un truc que je n’ai jamais vu, ou très peu !! C’est un bernard-l’ermite dans une coquille de troca. Il a les pattes orange/rouge toutes poilues, et me regarde d’un air hautain avec ses yeux écarquillés !

Je le prends en photo rapidement avant qu’il s’en aille, mais en fait il reste la, pendant une bonne minute ou deux ! Ça me paraît très long, il me fait peur à rester immobile à moins d’un mètre de ma tête en fait 😀

Du coup je regarde un peu autour de moi, et je réalise que le nudibranche de tout à l’heure est presque sous moi, à 15 centimètres à peine !! Je me demande si ce n’est pas lui que le bernard-l’ermite visait d’ailleurs, il faut que je me renseigne si ça mange des nudibranches ces bestioles… j’ai un doute quand même, ça me parait bizarre.

Donc, 30 cm d’eau, Nudi juste à côté, Bernard en face. Je sais plus quoi faire, ça fait trop de trucs à observer là !! 😀 Heureusement, Beber décide de rebrousser chemin, et part dans l’autre direction, ouf ! 😀 Mais j’ai eu le temps de bien l’avoir en photo macro :p Reste mon petit nudi, je le reprends en photo un peu, puis je le laisse tranquille, il part se cacher entre un corail et un rocher.

Petit nudibranche tout mignon

Je continue mon exploration, et m’éloigne dans l’herbier autour des bungalows. Plein de poissons bien connus mais je ne m’en lasse pas 🙂 Je croise une tortue, mais qui n’a pas l’air de vouloir jouer avec moi, je la laisse tranquille.

Je décide d’aller faire le tour du rocher au milieu des bungalows, mais manque de bol la marée est tellement basse que non seulement on ne peut plus faire le tour sous l’eau, mais en plus les rochers où se cachent d’habitude plein de petits trucs intéressants ne sont presque plus dans l’eau non plus. Je prends quand même quelques crabes en photo au passage.

Je fais le retour sous le ponton. Je me retrouve rapidement entourée de poissons de toute part, et le banc semble se déplacer avec moi ! Il y a quelques gros poissons cachés dans le banc, qui du coup ne se méfient pas de moi : meilleure technique de camouflage à ce jour, faire partie d’un banc de poisson ! 😀 Je peux les prendre d’assez près, alors que d’habitude c’est plutôt difficile :p Le plus difficile c’est de ne pas avoir d’autres poissons devant celui que je veux…

Je poursuis sous les bungalow, je me promène. Ça va être l’heure de rentrer bientôt, je vers vers le bout de l’îlot. Mais au fur et à mesure, je me rends compte que ça va être compliqué : la marée a encore baissé et la plage est encore plus loin, avec encore plus de petits cailloux qui font mal aux pieds à traverser…

Du coup je cherche un chemin moins douloureux, je retourne vers les bungalows. J’ai failli rester coincée, je raclais le sable dans 20 centimètres d’eau.. 😀 Une fois sous le ponton, je le suis pour aller jusqu’à la plage.

A un moment, je vois un gros nuage de sable dans l’eau. Je regarde de plus près : une raie qui fouille le sable !!! Je suis très près, j’ai un peu peur qu’elle réagisse mal, je m’immobilise. Elle arrête de fouiller et me regarde d’un oeil noir ! Elle commence a s’arc-bouter, toujours en me regardant fixement… j’essaye de m’éloigner très doucement, sans oublier de la prendre en photo évidemment :p Ouf, elle décide de partir un peu plus loin, mais je remarque que sa queue a l’air abîmée, il doit manquer le dard ou le bout je ne sais pas.

La voie est libre jusqu’à la plage, je sors de l’eau, je me fais mal aux pieds, et encore re-mal aux pieds pour arriver jusqu’à mes affaires, mais peu importe, j’ai encore passé un super moment ! 🙂

A la prochaine fois l’îlot Maître…

Avez-vous aimé cet article ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Retrouvez Vie Sous-Marine sur les réseaux sociaux :

Merci d'avoir donné votre avis

Aidez-moi à améliorer cet article !

Liste des espèces rencontrées :


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.