PMT le 18 mai 2019 à l’Ilot Maître

Petit week-end à l’Îlot Maître, ça faisait longtemps qu’on y était pas allés ! Une nuit en bungalow sur pilotis, avec son escalier qui descend directement dans l’eau… le bonheur !

L’escalier vers la mer…

Arrivés sur place en début d’après midi, je suis allée à l’eau vers 15h30, et c’était marée très basse. Je suis d’abord restée pas mal de temps juste sous le bungalow, en effet il y a déjà pas mal de choses à voir ! La mer était très calme, j’ai pris le temps de prendre en photo tous les poissons que je vois souvent mais que je ne regarde presque plus tellement je les connais :p

Après une bonne demi-heure à traquer les gobies, poisson-demoiselle et loches saumonées ou rayon de miel sous les bungalows, je suis allée vers le large. Depuis la terrasse, on voit assez bien l’herbier devant les bungalows, et je me disais que je pouvais aller jusqu’à la lisière, entre l’herbier et le mouillage des bateaux. Ça me paraissait accessible, et vu le calme de la mer et la marée basse qui faisait que j’avais pied tout le long, je me suis pas sentie en danger alors je suis allée voir ce qu’il y avait là-bas !

Bon ok on voit pas vraiment l’herbier sur la photo, mais en gros c’est vers la bouée jaune au milieu. Oh et vous avez vu ce magnifique double arc-en-ciel ??

La traversée de l’herbier a été tranquille, même pas si longue que ce que j’aurais cru. Des poissons se promenaient de-ci de-là, rien d’extraordinaire. Puis tout à coup, j’aperçois une tortue sur ma gauche ! Trop contente, elle me laisse l’approcher à un mètre environ, on nage quelques secondes ensemble puis elle s’en va. Ça fait toujours tellement plaisir d’en voir, et il y en a tellement a l’Îlot Maître que ça serait frustrant de repartir sans en avoir vu une! Mais c’est chose faite, je suis déjà ravie 🙂

ma première tortue du jour

Une fois arrivée a la lisière, je découvre un mini récif avec plein de beaux coraux. Le fond a baissé d’un mètre environ, ce qui fait que tout est un tout petit peu plus loin pour bien voir mais encore largement accessible depuis la surface ou en apnée ! Parfait, je commence mon exploration 🙂

Les poissons sont un peu différents que dans l’herbier ou sous les bungalows : plus gros, plus d’espèces différentes : des picots, des loches, des blennies, des labres, des poisson-papillon, des poisson-perroquets… c’est très vivant ! Tout à coup j’aperçois un long barracuda ou une aiguillette sous la surface ! Puis des nasons, dawa, balistes picasso, et même des petits poissons-clown bien cachés dans leur anémone entre 2 bénitiers aux couleurs magnifiques !

Je fais le tour des coraux, l’endroit n’est pas si grand mais je suis déjà bien contente de l’avoir trouvé 😉 je m’apprête à revenir vers l’herbier, mais je vois une petite raie qui me fonce presque dessus ! Je la suis évidemment, elle se dirige vers les coraux et se pose au fond, sur le sable entre 2 patates. Elle est a 2 mètres de fond, je la sens un peu craintive. Quand j’essaye de m’approcher, elle se courbe en U inversé, prête a déguerpir mais elle reste là quand même. J’essaye de ne pas trop m’approcher pour ne pas lui faire trop peur. Elle me laissera tout de même la prendre en photo à un mètre de distance environ, puis je l’ai laissée se reposer tranquillement et suis partie de l’autre côté :p

Une raie au milieu des coraux

Retour vers l’herbier, mais je change un peu de trajectoire pour explorer un autre coin qu’à l’aller. Je découvre des coraux au milieu des herbes, sous moins d’un mètre d’eau. Des petits poissons bien sympa, et d’un coup un énorme truc bleu éclatant me saute aux yeux : une grosse étoile de mer, bien bleue ! J’en avais jamais vu des comme ça à part à l’aquarium ! J’en recroiserai 2 autres similaires lors de cette promenade sous marine 😉

Comment rater cette étoile de mer avec sa belle couleur bleue !

Je continue et je me dirige tranquillement vers mon bungalow, en jouant pas mal avec un gros toby canthigasther valentini, quelques loches et des gros labres. Une fois sous mon bungalow, je recherche le trou que j’avais repéré au début, où il m’avait semblé voir une crevette, mais que j’avais dû effrayer et qui ne voulait plus sortir. Pas de bol, sa gobie protectrice est bien la mais la crevette n’a pas l’air de vouloir venir me faire un petit coucou.

Je fais un petit tour avant de terminer cette belle promenade, et d’un coup je vois une forme sombre assez imposante juste a coté de moi, je sursaute j’ai eu peur ! Mais en fait c’est une tortue toute mignonne qui avait l’air de m’observer !

Ma copine la tortue en train de reprendre un peu d’air

Elle est toute calme, elle ne cherche pas à s’éloigner. Je nage avec elle sous mon bungalow, et tranquillement elle m’emmène sous le bungalow d’à coté. Puis retour sous le mien, on dirait une petite danse toute tranquille. C’est magique, on se promène toutes les deux, quand elle s’éloigne de plus d’un mètre elle semble m’attendre pour qu’on continue ! Elle est tellement proche, je tends la main pour toucher sa carapace, doucement, elle me laisse faire. Elle ne cherche pas à s’enfuir j’ai pu l’effleurer 3 ou 4 fois sans que ça semble la déranger.

On nage toujours l’une à cote de l’autre, tranquillement, je me rends compte qu’on s’est bien éloignés de mon bungalow. Je la suis, peu importe où on va ! Elle m’attend toujours, quand je pends le temps de faire une photo d’un petit poisson qui passe, elle ne s’éloigne pas! On se retrouve au bout de l’îlot, près des derniers bungalows. On continue notre promenade à 2 encore un moment, puis elle s’éloigne, et cette fois je comprends que la promenade ensemble est terminée.

Je n’ai pas cherché à la suivre, c’est elle qui décide… mais alors je regarde autour de moi, et je me rends compte que je suis entourée par 2, non 3… non 5… non 8 autres tortues !!! Incroyable, je n’avais rien vu tellement j’étais captivée par cette petite tortue qui me guidait ! Les autres tortues sont toutes calmes elles aussi, j’avance doucement, et une des tortues m’accompagne sur ma gauche, un peu devant. Je regarde à droite… il y en a une autre qui nage avec moi aussi ! Je me sens escortée par ces 2 grosses tortues, incroyable ! Au bout d’une trentaine de secondes, je les vois s’écarter, me laissant toute seule… snif, j’étais tellement bien en leur compagnie ! Quel moment d’exception !

Je rentre vers mon bungalow, il commence à faire vraiment sombre, mon appareil photo a du mal à faire la mise au point, c’est le moment de rentrer… mais avec des étoiles plein les yeux et des super souvenirs plein la tête ! 🙂

Avez-vous aimé cet article ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Retrouvez Vie Sous-Marine sur les réseaux sociaux :

Merci d'avoir donné votre avis

Aidez-moi à améliorer cet article !

Liste des espèces rencontrées :


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.