PMT le 27 décembre 2018 à Hanauma Bay à Hawai’i

Un peu de snorkeling après mes 4 plongées hawaiiennes ! Dès mon arrivée, j’ai entendu parler de cette baie abritant des dizaines de poissons de toutes espèces : Hanauma Bay. J’ai donc entrepris de m’y rendre, mais ca n’a pas été chose facile… en effet, des milliers de touristes s’y rendent chaque jour en voiture, en navette ou en bus. Naïvement, j’ai choisi le bus en pensant qu’il n’y aurait pas trop de monde. Erreur !! J’ai bien pu monter dans le bus, mais je me suis rapidement retrouvée encerclée par des dizaines de gens ayant le même but que moi, le bus était plein à craquer en quelques minutes.

Hanauma Bay à Haiwaii

Une heure de trajet plus tard, j’arrive dans cet endroit magnifique, sur les hauteurs de la baie d’où on peut l’admirer de tout son long. Les eaux sont turquoises, magnifiques, on a envie d’y plonger directement ! Malheureusement, c’est sans compter les centaines voire milliers de personnes qui sont devant moi, il me faudra faire la queue pendant plus d’une heure pour payer le droit d’entrée, assister à la séance de cinéma obligatoire présentant un petit film de 15 minutes sur la baie et sa protection, et avoir enfin le droit de descendre jusqu’à la plage via un petit chemin goudronné.

La plage est belle, mais clairement ce n’est pas pour ca qu’on y va ! La baie d’Hanauma se mérite, et malgré toutes les difficultés pour s’y rendre, elle est bondée de monde. La baie est en fait ce qui reste du cratère d’un volcan entré en éruption il y a 32000 ans juste au bord de l’île d’Oahu. Avec le temps, l’eau s’est frayé un chemin à l’intérieur et a créé cette baie à l’entrée assez étroite, protégée des courants marins, et où les animaux de toutes sortes profitent pour venir s’y reposer au calme.

Je ne me suis pas attardée sur le sable, j’ai plongé la tête direct dans l’eau pour voir ce que cete baie avait à offrir. A première vue, du sable, des rochers, mais pas de poissons. Probablement que le nombre de touristes impressionnant au bord de l’eau n’a pas donné envie aux poissons de s’approcher ? Voyons plus loin… J’ai nagé jusqu’à ce qui semblait être une petite barrière de corail, mais il m’a semblé trop dangereux de passer de l’autre côté. J’ai rencontré quelques poissons, des perroquets, des balistes, quelques poissons-chirurgien…

J’ai longé les rochers au plus loin des touristes pour aller sur le côté de la baie où il y avait déjà moins de monde. J’ai commencé à voir un peu plus de poissons, mais pas de coraux. La lumière et la configuration m’a permis de prendre des photos proches de plusieurs espèces que je n’avais jamais vues : un gros poisson-papillon, le canthigaster endémique, des labres colorés, quelques poissons chirurgien… c’est déjà une grosse satisfaction ! L’effort n’a pas été pour rien :p

Un beau labre très coloré

Le petit canthigaster endémique d’Hawaii

Un nouveau labre du genre thalassoma

Un poisson-chirurgien avec sa grosse tâche rouge

Un poisson-papillon et ses belles lignes bleues

Je ne sais pas ce que c’est mais je suis sûre que je l’ai jamais vu celui là !

En continuant à chercher, je suis tombée sur un petit labre-rasoir masqué juvénile virevoltant dans moins d’un mètre d’eau ! Je ne l’ai rencontré qu’une ois, et il est généralement très difficile à photocraphier tellement il bouge vite dans tous les sens. J’ai eu l’occasion de le prendre en photo et en vidéo pendant assez de temps pour avoir plusieurs photos correctes ! Je suis donc hyper contente rien que pour ca 😉

Le fameux labre-rasoir masqué juvénile

Voyant que j’étais près des rochers du bord de la baie, en levant la tête hors de l’eau, je me suis rendue compte que des dizaines de crabes m’observaient, probablement depuis un moment. J’ai essayé de les avoir en photo, mais il n’avaient pas l’air d’avoir très envie de me voir de plus près :p

Un crabe courageux

Avant de devoir repartir, je me suis dépêchée d’aller tout de l’autre côté de la baie voir si d’autres espèces s’y cachaient. Je n’y ai rien rencontré de très surprenant ou notable, beaucoup de rochers, de sable, quelques poissons classiques, et une mauvaise visibilité de ce côté.

Deux heures de galère pour rentrer ne m’ont pas enlevé de la tête les belles choses que j’ai vues à Hanauma Bay. Certes, il y a trop de monde, pas assez de coraux et pas autant de poissons que ce que j’aurais espéré (ce qui me fait réaliser à quel point la piscine naturelle de l’île des Pins et l’aquarium naturel de Lifou sont des sites exceptionnels), mais ca reste une très belle journée de snorkeling et de découverte de la faune marine locale ! 🙂

 

Avez-vous aimé cet article ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Retrouvez Vie Sous-Marine sur les réseaux sociaux :

Merci d'avoir donné votre avis

Aidez-moi à améliorer cet article !

Liste des espèces rencontrées :


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.