PMT le 4 février 2018 à la piscine naturelle d’Oro à l’Île des Pins

Retour à la piscine naturelle ! Après la belle plongée de la veille, je m’attendais à du déjà-vu, mais c’est un endroit qui regorge de surprises : on ne s’y ennuie jamais ! J’ai pu faire quelques photos et vidéos avec la GoPro que j’ai pu recharger dans la nuit, ça n’est pas aussi bien que l’appareil photo, surtout pour la macro, mais c’est mieux que rien !
Nous avons rencontré beaucoup d’oursins en grosse boule, que je vois rarement ailleurs. tous les petits poissons et les bénitiers rencontrés la veille évidemment, mais ils sont tous tellement beaux…

Malgré un temps plutôt gris, il faisait moins froid que la veille, et nous avons donc pu explorer les anfractuosités du côté de l’océan, là où l’eau arrive pour remplir la piscine ! Nous sommes même allés jusqu’au plateau où l’on peut observer toute la puissance de l’océan qui se jette contre les rochers et fait jaillir d’énormes quantités d’eau qui ruissellent ensuite jusqu’à la piscine ! Je pense que cet endroit sur les rochers est un de mes préférés au monde, l’ambiance est lunaire, inquiétante et attirante à la fois. Les vagues et l’eau qui ruissellent semblent vraiment dangereuses mais tellement belles… je pourrais y rester des heures à les regarder. Quelques centimètres sous l’eau, dans des baignoires naturelles de différentes tailles, les coraux sont magnifiques, les couleurs incroyables, et on imagine que peu de monde vient les déranger jusque là. Il y a même de magnifiques coraux phosphorescents, ceux qu’on admire dans le noir à l’aquarium de Nouméa.

Au retour dans l’eau, je tombe très rapidement sur un magnifique poisson-ange Pomacanthus imperator juvénile avec ses cercles concentriques ! Je n’en avis jamais croisé ! Le temps de prendre une photo de loin et il est déjà parti se cacher dans les rochers. Je l’ai à peine, mais je l’ai ! Par contre quelques secondes plus tard, je sais que j’ai croisé un autre poisson inconnu, mais il est parti bien trop vite pour pouvoir le prendre en photo. Tant pis !

La plongée se poursuit avec plein de poissons qui paraissent bien calmes malgré la pluie qui tombe, un petit poisson coffre qui se promène, des bénitiers par dizaines, des oursins, et puis, au détour d’un parterre de corail, que vois-je ?? Un minuscule poisson-coffre jaune à point noirs, le même que celui que j’avais croisé au même endroit il y a presque 2 ans !! Incroyable, je n’en revenais pas ! Il s’est caché très rapidement, mais je l’ai quand même eu de loin!

Après 3 heures de promenade palmée, c’est l’heure de rentrer. Sur le chemin du retour, les pieds dans le bras de mer, je remarques des dizaines d’ophiures qui se cachent dan le sol à peine 2 cm sous la surface de l’eau. Les photos que j’ai pu en fait sont mauvaises, trop d’eau ou pas assez ! Mais peu importe, j’étais contente d’en voir 🙂

Notre séjour à l’île des Pins s’est achevé sur cette belle plongée pendant laquelle j’ai eu la chance de partager toutes ces magnifiques découvertes dans la piscine naturelle avec mon chéri, un superbe moment que je n’oublierai pas de sitôt ! 🙂

Avez-vous aimé cet article ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Retrouvez Vie Sous-Marine sur les réseaux sociaux :

Merci d'avoir donné votre avis

Aidez-moi à améliorer cet article !

Liste des espèces rencontrées :


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.