Plongée le 23 novembre 2019 dans la forêt de Snark

2ème plongée de la matinée, je guide toujours 3 niveau 1 et nous allons sur un site que je connais pas trop mal : la forêt de Snark ! C’est un site facile, où on longe un immense champ de corail sur la gauche, et du sable bien blanc sur la droite où peuvent passer des requins et des raies. Au bout du chemin se trouve une énorme patate de corail en forme de casque de Dark Vador : impossible de la rater !

Mais le DP m’apprend qu’il y a une suite à cette plongée ! A partir du casque, en prenant à 90° sur 70 mètres à l’intérieur du champ de corail, se trouve un champ de « roses » (du corail en forme de roses) que je n’ai jamais vu ! Je verrai si on a le temps d’y aller :p

On commence donc la plongée tranquillement, il y a plein de choses à regarder ! Je ne prends pas beaucoup de photos malgré tout, je préfère faire attention aux plongeurs… On croise une petite tortue bien sympa, je trouve une porcelaine sous les rochers, puis on arrive au casque de Dark Vador. Il y a plein de petits alevins dessous, mais pas de grosses loches ou castex, d’habitude on en voit mais pas grave. On fait le tour de la patate, on est a 21 minutes de plongée, le DP nous a autorisé 50 minutes, la conso est bonne chez tous les plongeurs… j’hésite un peu, puis je tente finalement d’aller jusqu’aux roses.

Le chemin me parait long, mais 70 mètres à nager c’est un peu long aussi. Je vais pas trop vite pour profiter du chemin, bien regarder, et ne pas perdre mes niveau 1 aussi :p Je suis super contente quand on arrive sur cette énorme patate recouverte de corail en forme de rose géante, vraiment très reconnaissable ! L’autre palanquée est en train d’en partir, tout va bien. On y reste un peu, mais il faut pas traîner non plus alors on repart, pile en sens inverse.

un morceau de ce champ de roses

J’ai l’impression de reconnaître le chemin, mais rapidement je sais plus trop. J’essaye de garder le cap, je me dis que j’aurais dû le prendre à l’aller sur mon ordi… Bon, ça m’a paru long à l’aller, c’est normal que ça me paraisse long au retour non? J’essaye de continuer à agrémenter la plongée, je trouve un requin caché dans un rocher, et des petites crevettes pas loin sous le même rocher.

Puis on palme, on palme… mais je comprends rapidement que je suis perdue. On ne devrait pourtant pas être loin, mais on ne retrouve pas le banc de sable à longer. Je ne veux pas affoler mes plongeurs, on continue donc la plongée tranquillement même si j’ai aucune idée de où on est et si on va dans la bonne direction :p A 48 minutes de plongée, je regroupe tout le monde et je leur explique qu’on va remonter. Ils me suivent tranquillement, je lance mon parachute quand on arrive vers 6 mètres de profondeur.

On fait surface à 51 minutes, et on voit le bateau un peu plus loin, mais pas tout près quand même… J’explique aux niveau 1 qu’on s’est un peu perdus (ils rigolent) et qu’il va falloir palmer (là ils rigolent moins). On verra si on arrive à aller jusqu’au bateau sinon il viendra nous chercher ! Finalement ça le fait, 5 ou 10 minutes de nage sans trop forcer et on y est…

Une fois sur le bateau, ils me demandent si c’est pas trop stressant de se perdre comme ça. Je dois avouer que si, j’étais quand même un peu stressée de pas retrouver cette satanée bande de sable, mais que je savais comment gérer la situation donc ça n’était pas dramatique non plus. Ils me disent qu’ils n’ont pour leur part rien remarqué de mon stress ni du fait qu’on était perdus ! Ça me va bien, c’est bien ce que je voulais pour éviter qu’ils s’affolent :p

Mais donc même si je commence à mieux m’en sortir en orientation, j’ai encore pas mal de marge pour m’améliorer... 😀

Avez-vous aimé cet article ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Retrouvez Vie Sous-Marine sur les réseaux sociaux :

Merci d'avoir donné votre avis

Aidez-moi à améliorer cet article !

Liste des espèces rencontrées :


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.