PMT le 30 mars 2017 à la Baie des Citrons

Il y a des plongées dont on sait tout de suite qu’elles resteront bien longtemps en mémoire… et d’autres qu’on oubliera bien vite. Celle-ci fait partie de la seconde catégorie :p

La visibilité était très mauvaise dès le départ, et même avec ma lampe je n’y voyais rien. J’ai essayé de m’éloigner de la plage en espérant trouver une meilleure visibilité, et je suis allée sur la droite de la baie. Au bout d’un bon quart d’heure de nage, aucune amélioration, et des vagues assez puissantes pour rendre la promenade plutôt inconfortable. De plus, la marée étant basse, les patates de corail se trouvaient juste sous la surface : pas moyen de passer par dessus, et passer entre plusieurs patates ou ou trop près s’est avéré dangereux compte tenu des vagues qui me poussaient soudain d’un côté ou de l’autre.

Je suis donc retournée vers la plage, en me disant que dans moins d’un mètre d’eau j’avais une meilleure chance d’y voir quelque chose. J’ai donc longé la plage de bout en bout, mais toujours sans y voir grand chose.

S’il y a quelques rencontres à retenir de cette plongée, ça sera quelques crabes, j’en vois rarement. J’ai également vu quelques poissons-couteau, que je n’avais jamais croisés ici. Et ce qui semble être deux minuscules crevettes dans une anémone. Un bernard l’ermite également, et un nouveau poisson-ballon Arothron mappa qui se cachait entre deux patates.

Tout le reste n’a été que de la nage dans un brouillard vaguement bleu-gris. J’en ai d’ailleurs fait une vidéo, qu’un banc de petits poissons a heureusement égayé un peu en faisant un superbe ballet synchronisé tout autour de moi 😉

Avez-vous aimé cet article ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Retrouvez Vie Sous-Marine sur les réseaux sociaux :

Merci d'avoir donné votre avis

Aidez-moi à améliorer cet article !

Liste des espèces rencontrées :


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.